« Journées Portes Ouvertes » gratuites à destination des femmes sur la période du 3 au 11 Mars  2018 dans tous les clubs volontaires de la Fédération Française d'Aïkido et de Budo.

« Journées Portes Ouvertes » gratuites à destination des femmes sur la période du 3 au 11 Mars 2018 dans tous les clubs volontaires de la Fédération Française d'Aïkido et de Budo.

Article
Accueil Ligue Occitanie-Pyrénées d'Aïkido et de Budo FFAB
 
| Ligue Occitanie-Pyrénées d'Aïkido et de Budo FFAB | Actualité | Divers  Vu 18780 fois
Article N°19494

« Journées Portes Ouvertes » gratuites à destination des femmes sur la période du 3 au 11 Mars 2018 dans tous les clubs volontaires de la Fédération Française d'Aïkido et de Budo.

Dans le cadre de la "Journée Internationale des Femmes" du 8 mars, la Commission Nationale  Féminine (CNF) réitère les « Journées Portes Ouvertes » gratuites à destination des femmes sur la période  du 3 au 11 Mars  2018 dans tous les clubs volontaires de la Fédération.

 


Sous l’égide de la ligue Occitanie d’Aïkido et de Budo ( FFAB) le Comité Interdépartemental Midi-Pyrénées d’Aikido et de Budo (FFAB) a décentralisé un stage des féminines à Mazamet, belle ville de la région Occitanie.

Nous avons été chaleureusement accueillis par l’Aikido/Judo club de Mazamet. Merci à son Président Mr Pistre et à son staff très disponible et opérationnel.

Ce stage a été confié à la compétence d’une enseignante de Montpellier, Mme Emmanuelle Ranchoup, 4 eme Dan.

Il s’est déroulé dans la convivialité et de très belle façon mélangeant femmes et hommes pour partager cette merveilleuse discipline martiale qu’est l’aïkido, ouverte à tous et particulièrement aux femmes.

Au-delà du costume traditionnel de l’aïkidoka qui tranche avec celui des autres arts martiaux, quand  une femme regarde l’aïkido elle est aussi séduite par une pratique souple, en mouvement, alerte, qui ressemble à une chorégraphie majestueuse. Mais, ne nous y trompons pas, c’est une danse martiale très efficace si on l’applique en réponse à une agression brutale.

L’aïkido ne s’apprend pas dans les livres. Il peut être regardé, mais il doit surtout « se vivre » et « se pratiquer » pour en découvrir toute sa « substantifique moelle », sa finesse technique, l’étendue de ses possibilités et de ses effets positifs sur divers plans de l’être humain.
Beaucoup de femmes pratiquent l’aïkido car la force est inutile. Il faut simplement être mobile et souple.

Cet art de guerre à l’époque des samouraïs est devenu une discipline martiale de paix, de respect et d’humanisme. L’aïkido peut se pratiquer du plus jeune âge à un âge avancé et s’adresse à chacun et en particulier aux femmes. Oui, c’est sans doute un des arts martiaux les mieux adaptés pour les femmes. Chaque pratiquante peut travailler à sa mesure, selon ses possibilités, sans contrainte, sans obligation de prouver sa capacité à l’autre, avec harmonie, esthétique, selon sa sensibilité, avec vigueur ou douceur, dans le respect de son intégrité et de celle de ses partenaires.

En plus de l’art martial qui développe la notion de défense/riposte en cas d’agression volontaire et inopinée, l’aïkido propose une recherche permanente et un souci constant de perfectionnement aux plans technique, physique, mental et relationnel.

Les effets de l’Aïkido sont vastes. Avec ses valeurs morales humanistes, l’aïkido plaît aux femmes par son principe même de non violence. Son efficacité repose sur le déplacement, le placement, l’engagement du corps, le bon timing, le relâchement musculaire et la maîtrise d’une bonne technique, permettant une meilleure circulation de l’énergie du corps humain.

A l’apprentissage d’une merveilleuse discipline martiale d’une subtilité extraordinaire, il faut ajouter l’amélioration du cardio-respiratoire, de la souplesse, de la force et tonicité musculaire, de l’endurance, des facultés de réactivité, de mémorisation, de concentration, de détermination, de confiance en soi, de résistance à la fatigue, de fermeté et de santé tout simplement.

Alors Mesdemoiselles et Mesdames profitez des Journées de la Femme du 3 au 11 Mars prochain, pour vous diriger vers nos clubs FFAB pour leurs « portes ouvertes » gratuites pour regarder ou pratiquer en jogging une séance d’initiation à l’Aïkido. Vous pouvez venir seule ou accompagnée (compagnon, mari, ami-e-s, enfants).


N’hésitez surtout pas ! Nous vous attendons avec plaisir. Un accueil chaleureux vous sera réservé dans tous nos clubs d’Aïkido FFAB.

Enfin, pour trouver nos clubs en France allez sur le site fédéral en tapant :
«  Fédération Française d’Aikido et de Budo ou FFAB  » LIEN : https://www.ffabaikido.fr/fr/aikido_ffab.php?id_page=22

Pour nos départements : tapez « Comité interdépartemental d’Aikido et de Budo Midi-Pyrénées  » LIEN : http://aikido-midipyrenees.org/aikido-ffab-pyrenees/2017/02/23/ou-pratiquer/ ou « Comite Interdépartemental Languedoc Pays Catalan »  LIEN : http://www.lr-aikido-ffab.fr/?q=clubslr

Très bon stage des féminines.
À très bientôt dans nos dojos FFAB.
Raymond Solano

Aïkido Midi-Pyrénées

Lien :https://www.ffabaikido.fr/fr/portes-ouvertes-pour-la-journ-e-internationale-des-femmes-225.html

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant